10 – Cozumel

Un moment que j’ai pas écrit, ce texte à été écrit il y a un mois, je ne l’ai pas posté, je le fais maintenant. Pour commencer la sériele premier épisode faisait 10 minutes à la base. Trop long, trop de blabla, trop éloigné de ce que je voulais faire à la base. J’ai donc super raccourcie et sortie 2 épisodes. J’ai terminé Mérida et il sera plus abouti, je pense . Mon défi est terminé je voulais terminer et boucler 7 intrus et j’ai monté 6 épisodes. Je met ça sur les plates-formes  de téléchargement, dezeer, spotify, iTunes….. sous le nom de « On verra bien ». Merci de partager un maximum les videos youtube et de s’abonner pour ceux qui ont une chaîne. J’ai écouté les critiques et les conseils de certains. Maintenant je veux que ça reste assez court et sans trop de parole. J’ai oublié quelque chose d’important dans mon dernier article. A San Cristobal, dans l’hostel ou je me trouvais il y avait une argentine, Anto. Un matin je me lève, elle me propose d’aller faire un Temazcal.

Nicolas, ami rencontré à Palenque m’en avait parlé, sans plus de détail, je ne savais pas trop dans quoi je m’embarquais. Donc 30 minutes plus tard j’y vais. Je ne sais pas ou ni exactement ce que je vais faire. Pour commencer elle me demande d’acheter des fruits, je comprend un peu l’espagnol, j’ai trouvé ça étrange, j’aime les fruits donc pas de problèmes.

Puis on rencontre ces amis Polonaises qui viennent avec nous aussi. On prend un taxi, un peu plus haut dans la montagne, une « hûte », ce qui y ressemble avec des draps et couverture dessus, très artisanal. Un feu, des pierres volcanique et les fruits c’est pour les offrandes. Je comprend que c’est comme un sauna géant. En France, je reste 10-15 minutes dans un sauna j’en peu plus. C’est en faite un nettoyage du corps et de l’esprit par la chaleur. Ca va au delà du simple sauna, c’est une cérémonie sacrée,  effectué par un Shaman. Les plantes, la terre, l’eau, le feu, l’air, les différents points cardinaux sont salués avant d’entrée. Les plantes sont utilisés pour une fumigation au départ, à l’extérieur avant d’entrée, de la sauge je crois. L’eau qui est mise sur les pierres est infusé avec d’autres plantes. Nous étions 13 me semble t il. A même la terre, avec des chants, des instruments et de la chaleur!! Là ce n’est pas 15 minutes, 2h30 peut être…. La terre ce transforme en boue mais vous rasez le sol tellement vous avez chaud!!! C’est une expérience, vous vous sentez vraiment plus léger après, simplement il faut avoir envie de le faire, c’est difficile à supporter. Comme je ne savais pas dans quoi je m’embarquais, pas d’affaire de rechange, pas de serviette, quand vous sortez le soleil ce couche et vous avez un saut d’eau d’un puit pour vous nettoyer. J’ai eu un peu froid….Un détail, ce n’était pas payant mais avec une participation libre. On m’a par la suite proposé un Temazcal payant. J’’ai cru comprendre que c’était à la mode et que certains hôtels ou autres en faisait un business…C’était la petite parenthèse.

A Cozumel, tout à très bien commencé, sauf l’empoisonnement… je suis partie pour retourner à Isla Mujeres mais je me suis mis dans l’idée de rester un peu ici, dans un premier temps. Il y a une manne financière importante, du travail et la possibilité d’une rémunération non mexicaine. J’ai pris un appart pour un mois, il y a deux semaines, je peux cuisiner tranquille et c’est beaucoup plus économique. 4000 pesos un mois dans un dortoir, 3500 tous compris, dans un appart….Les meilleurs annonces ne sont pas sur internet, il faut marcher, chercher et discuter avec les locaux. A ce prix, je n’ai pas le wifi ni l’eau chaude. L’eau froide, elle n’est pas très froide, je m’y suis habitué pas de problème, le wifi beaucoup moins. 11 appartements, personne n’a le wifi ici!!! Autre chose, cela faisait 2 mois et demi que je voyageais et dormais dans des dortoirs,  un peu d’intimité c’est bien aussi. Une grande île à visiter et des opportunités. Ici il y a le centre ville, la ville et le reste de l’ile, si tu n’as pas de moto c’est compliqué, 80 km pour faire le tour. Le taxi est chère, en vélo c’est loin et en stop c’est pas gagné tous les jours. Les loueurs de motos s’entendent sur les prix, c’est exorbitant pour le Mexique, même pour une semaine(normalement ils baissent les prix….) C’est une Ile magnifique, la mer est transparente et très propre. Il n’y a pas de plages de sable accessible à pied du centre ville, comme à Mahahual, il y a des bateaux géant avec des américains XXL qui débarquent chaque jours ou presque, n’ayant aucune notion des prix. Ce n’est pas par un, comme à Mahahual mais par 5 ou par 10 que les bateaux arrivent!!! Plus l’aéroport de Cozumel, un canadien m’a expliqué qu’il cassait les prix avec le canada et les us, un arrangement. Globalement dans le centre tout les commerçant ou presque ce sont alignés et entendue sur les prix touristique et ils ne baissent pas beaucoup. J’ai rencontré des gens vraiment sympa et d’autre moins. C’est la première fois depuis que je voyage au Mexique qu’il y a une ambiance aussi étrange. On a tendance à vous accorder du temps et de l’importance si vous avez de l’argent. Ce n’est pas vrai pour tous le monde mais je le ressent plus ici que nul part ailleurs. Maintenant, passé le tous petit centre ville, ou tout est fait pour les touristes, les prix aussi, c’est une ville mexicaine. Il m’est aussi arriver plusieurs mésaventures, les premières avec des gens depuis le début de mon voyage, rien de très grave. J’ai rencontré un mexicain, quand je suis arrivé, José, qui vie à Mérida. Il est à Cozumel pour le boulot, il fait de la sécurité, je passe pas mal de temps avec lui, je l’ai motivé à aller dans l’eau regarder les poissons, il ne sais pas nagé….Je pense que c’est la première fois, comme moi à Isla Mujeres, qu’il voyait une eau aussi transparente.  Il m’a redemandé si je voulais y aller 2 jours après, je pense qu’il a kiffé. Globalement, ici il y a le tout petit centre ville, le reste de la ville et le reste de l’Ile, difficile de dormir la ou il n’y a rien, surtout si on a pas de véhicule. C’est possible mais je vous avouerais que les différents signes apparu sur mon chemin, ils sont nombreux, ne m’ont pas donnés envie de rester plus longtemps que la location de l’appartement. Je suis déjà resté beaucoup trop longtemps ici.

Autre chose, ce voyage est pour moi une formation, une école, un apprentissage, bien plus efficace et rapide que n’importe quelles écoles.

«  les écoles ont été conçues pour produire de bons employés et non des employeurs … »

« l’école vous apprend à être un bon employé mais pas à être riche… »

« l’éducation obligatoire amène un salaire, l’éducation personnelle amène à la richesse »

Robert Kiyosaki

La plupart des gens s’en tiennent à la parole et aux rêves.  Je fais une tentative de réussir à chaque fois que j’échoue, je test, j’expérimente, je vie ma vie. J’ai beaucoup pris l’échec négativement alors qu’il est positif. Contrairement à beaucoup, je fais, je perd plus que je ne gagne financièrement pour le moment mais je fais et je relève la tête à chaque fois. Il n’y a que ceux qui font rien qui ne font pas d’erreurs, « faites face à vos peurs et à vos doutes et un nouveau monde s’ouvrira à vous ». Je m’entraîne à tomber sans me faire mal….L’entrainement est tous, il faut pratiquer. Le Ninja, le Ukulélé, Logic Pro, Final Cut,les massages, marcher, faire la cuisine, dans tous les sports, dans tous les Arts, dans tous…….Plus ont pratique, plus on devient bon. Lorsqu’on pratique avec des gens différents à chaque fois, c’est encore plus rapide. Je veux tous pratiquer et je pratique l’art de rien faire aussi donc je met du temps. Ceci dit avoir le pouvoir de pouvoir prendre son temps est une richesse inestimable. Pour ce qui est du quantifiable, je parle trois langues aujourd’hui, trouvez moi une formation à 1500 e qui vous apprend à parler une langue en trois mois, qui vous fait rencontrer toutes les nationalités du monde et voyager ?

Dans nos concept, dans nos plaintes et nos petites vie bien rangées, l’école nous a apprit, nous apprend, à rester bien sage, à ce plaindre, à voir le verre à moitié plein de négatif et à rester des bons sous humains. J’ai compris depuis un moment que c’est pour ça que je l’ai détesté autant, que je l’ai aussi mal vécu, c’est aussi pour ça qu’elle est obligatoire. Le système fonctionne comme ça car nous fonctionnons comme ça. Je comprend aussi que tous le monde ne comprendra pas, que beaucoup dirons qu’ils sont heureux dans leur petit train train quotidien, chacun son truc , il faut de tous pour faire ce monde.

Aujourd’hui je souhaite me poser un peu et developer quelque chose en cohérence avec ce que je veux vraiment et ce que je suis. Je ne pourrais pas me plier à quelqu’un, ni à des règles, ce n’est pas dans ma nature, je joue avec mes règles pas celles que l’ont m’impose, je dois donc, nous devons donc créer quelque chose, qui travaille pour moi, pour nous, j’ai des pistes, je verrais bien.

close

Faites passer le mot