5 – Bacalar

Carnet de voyage, Le 17/09/2017

Hola,

Donc je, viens de m’apercevoir que mon dernier article n’a pas été publié, je recommence.

De Tulum je suis parti à Bacalar, où je suis resté 5 jours je crois, c’est pas mon endroit préféré, ça reste très sympa, la lagune est à 20 m d’où je me situe. Je suis donc arrivé à Magic Bacalar, dans la soirée, où j’ai fait la rencontre de Job et d’Alexandra. Il repartait le lendemain à Mahahual, une superbe plage où je ne suis pas allé, je voulais les suivre mais j’ai réservé 4 nuits, c’était compliqué pour annuler, en plus ça me faisait repartir dans l’autre sens (pas direction le Chiapas). Donc le lendemain je suis allé avec eux à la cénoté Azul, puis nos chemins se sont séparés. Avant hier je suis allé à Los Rapidos, un endroit de la lagune exceptionnel, c’est gratuit, il y a une place magnifique avec un restaurant, donc c’est quand même normal de consommer un café ou d’acheter une bouteille d’eau sur place. C’est le taxi qui est cher, 150 pesos(7 euros- l’argent n’a pas la même valeur ici), car c’est inaccessible en bus et à pied c’est 3 ou 4 heures….Le smic est de 100 pesos / jours ici…..Je n’ai payé que l’aller, au retour j’ai demandé et des gens sympathiques m’ont ramené à Bacalar. Vous avez toutes les photos dans galerie photos, ce n’est pas encore trié, c’est chronologique. Hier j’ai changé de place car il n’avait pas de place pour une nuit supplémentaire, je suis parti à l’hôtel/ camping d’en face. El Arbol de la vida. Plus intimiste, il n’y a quasiment personne, j’ y ai retrouvé Ziv et Paula, un Israélien et une Bresilienne que j’ai rencontré en arrivant à Bacalar. Eux repartaient ce matin direction l’aéroport, ils voyageaient depuis une dizaine de mois. Paula est partie du Brésil avec 100$ américains….Et le propriétaire des lieux m’a donné des clés pour la suite de mon parcours. Il m’a conseillé de m’arrêter à Pallenque dans le Chiapas, de faire Ocosingo, San Juan de las Casa puis San Juan Chamulah. C’est donc ce que je vais faire, j’ai trouvé un Couchsurfer à San Juan de las casa, à Pallenque, 3 nuit pour 400 pesos, environs 20 euros, j’espère dormir chez l’habitant à Ocosingo. Je me suis un peu lâché financièrement, je suis en train de comprendre le mode de vie financier ici, comment très bien vivre avec très peu.Pour le caméscope, je l’ai laissé dans un magasin d’électronique, pour qu’il regarde, ils n’ont rien pu faire. J’ai l’impression que mes affaires sont plus en sécurité ici que n’importe où en France, les gens ne courent pas après l’argent, ils vivent tranquillement et humblement.

close

Faites passer le mot